Nouvelles

Cliquez ici pour
Nouvelles archivées

Le Programme

L’Initiative de prévention de la paratuberculose de l’Atlantique (IPPA) est un programme entièrement volontaire. Le programme offre des ressources considérables pour aider les agriculteurs dont les troupeaux sont infectés à diminuer la propagation de la maladie et la prévalence générale sur la ferme. De plus, des plans de gestion sont préparés pour le maintien du statut des troupeaux dont les résultats aux tests de dépistage par mise en culture d’échantillons provenant de l’environnement sont négatifs. Â l’instar de tous les programmes de biosécurité pour les troupeaux laitiers, l’IPPA déconseille le déplacement d’animaux d’une ferme à une autre. Lorsque le transfert d’animaux est nécessaire, le programme de l’IPPA favorise le déplacement éclairé d’animaux au moyen d’un registre accessible des troupeaux pour lesquels le dépistage par la culture d’échantillons de l’environnement est négatif. L’IPPA recommande le dépistage du troupeau d’origine.

Le programme a reçu un financement initial de trois ans (2011-2014) et comprend trois activités principales : tests de dépistage sur le troupeau, évaluation des risques et tests de dépistage sur certaines vaches. Ces activités visent à réduire de façon stratégique et économique les conséquences de la paratuberculose sur l’industrie laitière de la région en réduisant le nombre d’infections existantes et le nombre de nouvelles infections.

Tests de dépistage sur le troupeau

Des tests de dépistage sur le troupeau sont effectués au moyen de la mise en évidence de la bactérie (Mycobacterium avium ssp. paratuberculosis – MAP) par culture à partir de sources mélangées de fumier provenant de l’étable laitière. Cette technique permet de déterminer, sans risque d’obtenir des faux positifs (spécificité de 100 %) le statut du troupeau. En d’autres termes, si la bactérie peut être cultivée à partir des échantillons prélevés, nous pouvons être certains à 100 % que la bactérie MAP est présente sur la ferme. Cette méthode présente des avantages certains comparativement à l’évaluation du troupeau au moyen de tests immunologiques (comme le test ELISA sur le lait), lesquels peuvent donner lieu è des faux positifs et faire croire qu’un troupeau est infecté alors qu’il ne l’est pas. Les deux tests, soit la mise en évidence de la bactérie par culture et le test ELISA sur des animaux individuels, comportent un léger risque d’attribuer un statut négatif à un troupeau qui contient une faible proportion de vaches infectées.

Tous les échantillons sont prélevés par le personnel du projet pour assurer l’uniformité des prélèvements. Les résultats de laboratoire sont confidentiels et remis uniquement au vétérinaire accrédité de l’IPPA désigné, qui les interprète et les communique au producteur. La mise en évidence par culture d’échantillons de l’environnement (CE) est effectuée selon des protocoles de prélèvement rigoureux suivant les procédures recommandées par le département de l’Agriculture des États-Unis (USDA). Six échantillons de fumier mélangé seront prélevés dans les lieux prescrits par le personnel du projet. La culture sera effectuée au laboratoire de recherche sur la paratuberculose de Maritime Quality Milk au Collége vétérinaire de l’Atlantique. Le laboratoire se qualifie à l’épreuve de compétence annuelle de l’USDA pour la paratuberculose depuis plusieurs années. Un calendrier de la disponibilité du dépistage dans votre région et un formulaire en ligne de demande de d